Le témoignage de Jean-Luc, parent d'élève

Ma fille a obtenu cette année un bac ES mention très bien. Etant de milieu populaire, j'étais soulagé du fait que ma fille bénéficierait de cette aide au mérite.

Le 24 juillet, j'ai appris que cette bourse serait supprimée et cela m'a fortement surpris car symboliquement, cette bourse représentait le mérite des élèves issus des classes populaires et la reconnaissance de l'Etat du potentiel de ces enfants qui deviendraient les élites de demain. Cette décision du gouvernement remet en cause les fondements de la République, c'est-à-dire qu'un enfant de classe populaire puisse accéder aux plus hautes fonctions, donc à un meilleur avenir que ses parents, ce qui est je pense ""l'égalité intelligente"". 

Outre ce côté symbolique, il y avait le côté financier. Cette aide représentait 1800€/an, ce qui pouvait aider ces étudiants là à se loger et à vivre décemment, pour pouvoir mener leurs études dans de bonnes conditions. Cela amenait à la mobilité géographique des étudiants. Donc cette décision compromet les choix de nombreux étudiants qui comptaient sur cette aide et qui voient leur ambition réduite à néant. 

Pour ma fille, ce sera difficile sans cette aide et nous ne pourront pas l'aider financièrement. Elle souhaitait en effet passer le concours d'entrée à SciencePo, ce qui requiert une préparation rigoureuse et donc elle avait même envisagé une préparation payante pour mettre toutes les chances de son côté, ce qui était possible avec cette aide mais plus maintenant. De plus, même si elle réussissait à y entrer, sans cette aide, elle serait obligée de refuser car elle n'aurait pas la possibilité de se loger dans les métropoles où sont les différents IEP. 

Je suis donc extrêmement déçu par cette décision du gouvernement qui accentue les inégalités une fois de plus et qui abandonne les étudiants des classes populaires pour réaliser de prétendues économies budgétaires qui seront finalement minimes au détriment des ambitions étudiantes.

×